Menu Content/Inhalt

Actualites

Infos
Archives

La Lettre du Cabinet

Dernière édition
Archives
NOMS DE DOMAINE EN CHINE - août 2012
Depuis quelques années, le gouvernement chinois avait mis en place une politique particulièrement restrictive pour la réservation des noms de domaine d’extension .CN, rendant quasiment impossible aux sociétés étrangères de devenir propriétaires de nouveaux noms de domaine localement.

La version officielle justifiait cette restriction d’accès pour permettre une meilleure lutte contre les activités illégales et le piratage, parmi lesquelles la pornographie, le jeu en ligne, le phishing (ou technique du hameçonnage), ou encore les spams (ou pourriels). D’ailleurs, de nombreux sites Internet, fonctionnant à partir de noms de domaine enregistrés préalablement, ont été fermés à cette occasion.

Cependant, au printemps 2012, les règles ont finalement été assouplies et les modalités d’enregistrement de noms de domaine en .CN sont redevenues accessibles, notamment pour les entreprises françaises et européennes ou les particuliers résidant dans ces zones géographiques.

Ainsi, peuvent désormais réserver des noms de domaine en .CN :
- les particuliers du monde entier ;
- les sociétés commerciales chinoises ;
- les sociétés étrangères (non chinoises) immatriculées dans une liste de pays actuellement limités à 64, parmi lesquels nombre de pays européens dont la France, mais aussi l’Australie, le Brésil, le Canada, l’Inde, le Japon, la République de Corée, la Russie, ou les Etats-Unis.

Pour autant, les formalités d’obtention des noms de domaine en .CN ne sont pas nulles et des documents et pièces justificatives doivent être fournis, principalement pour permettre de vérifier l’identité du propriétaire et du contact administratif mais surtout pour surveiller en amont l’usage qui sera fait des noms de domaine (les éléments demandés étant différents selon que la redirection pointera vers un site Internet chinois et accrédité par les autorités chinoises ou vers un site étranger).

La liberté n’est donc pas encore totale mais elle est en marche.


Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir



Le téléchargement et/ou la reproduction de tout ou partie de nos actualités ne sont autorisés qu'à des fins strictement privées.